Le soufflage de verre


De nos jours, le verre se retrouve partout, aussi bien dans les ustensiles que dans les objets décoratifs ou encore artistiques. La technique utilisée pour donner au verre ces formes, le plus souventcomplexes, est celle dite du soufflage de verre. Cette technique est désormais très perfectionnée et quasiment tous les artisans qui travaillent le verre la connaissent, l’utilisent. Mais il faut savoir que plusieurs siècles auparavant, le soufflage de verre n’existait pas et que travailler le verre relever du véritable exploit. Retour sur les origines du soufflage de verre.

Les origines du soufflage de verre

soufflage-de-verre.jpg

3000 ans avant le début de l’ère chrétienne, l’Homme, notamment les Egyptiens, travaillait déjà le verre. Toutefois, à cette époque, le verre n’apparaissait pas encore sous sa forme translucide, mais opaque.
1500 ans après, l’Homme est déjà habitué à utiliser les fours à hautetempératurepour le travail du verre. A cette époque, le verre est fondu puis coulé. Ce qui permet de mieux le travailler et de le rendre transparent. Les premiers récipients à fond creux (flacons, vases, etc.) ainsi que l’émail font alors leur apparition.
Il aura fallu attendre encore 14 siècles de plus pour que la canne à souffler soit inventée par les Syriens. 100 ans avant le début de l’ère chrétienne, l’apparition de cet instrument permet d’utiliser une autre technique que le coulage : le soufflage de verre. Dès lors, la technique du soufflage de verre se répond partout en Europe et devient la technique la plus utilisée pour le travail du verre.

Les techniques pour façonner le verre

les-techniques-pour-faconner-le-verre.jpg

A partir de l’invention de la canne à souffler, le verre n’est plus coulé, mais soufflé. Le soufflage de verre se faisait à l’époque selon deux techniques : le soufflage en couronne (qui consistait à souffler un vase à fond plat et de le faire tourner par la suite pour lui donner la forme voulue) et le soufflage en manchon (qui consistait à allonger un cylindre de verre obtenu à partir de la paraison, puisle fondre, le ramollir et l’aplatir).
Aujourd’hui encore, ces techniques sont toujours utilisées, mais le soufflage de verre a été beaucoup plus perfectionné.